Home

Vous aviez remarqué que les animaux changent de sexe en passant à l’abattoir ? Une vache, c’est doux, c’est paisible, ça donne du lait qui permet de faire des publicités avec des enfants ingénus… Un bœuf par contre, c’est lourd, pas très subtil, on se demande à quoi ça sert. Bref, vous ne trouverez jamais de rayon « vache » ou « brebis » dans vos supermarchés, mais toujours du « bœuf » ou du « mouton ». Ah, les joies de la communication. Et il semblerait que finalement, ce qui choque le plus dans le scandale des lasagnes, c’est que les consommateurs aient mangé du cheval. Manger du cheval n’est pire, ni mieux que de manger du bœuf, du porc, du chien, du rat, du poulet ou de l’agneau.

cheval agir

Un consommateur croit donc acheter un produit (des lasagnes au bœuf) et se retrouve avec quelque chose de sensiblement différent mais qui a le même goût parce que la viande a été traitée, aseptisée et modifiée avec des exhausteurs de goûts. La viande a traversé 5 fois l’Europe, parfois dans un camion, parfois uniquement par des jeux de comptabilité (et donc visiblement, en passant par les Îles Vierges). Le consommateur a été trompé certes, mais il l’est de toute façon, systématiquement et tacitement (ne serait-ce que par les photos d’illustration « non contractuelles » sur les emballages).

Élevages intensifs où les animaux sont maltraités, ultra-polluants (fini l’élevage sur paille remplacé par l’élevage sur caillebotis), sur-médicalisés (aux États-Unis, les 4/5è des antibiotiques sont utilisés par l’industrie de la viande), l’industrie agro-alimentaire n’a que faire de votre santé ou du bien-être animal, mais par ses pratiques, elle enrichit également l’industrie pharmaceutique.

Ce « scandale » inévitable est surtout l’illustration de l’impossibilité de contrôler les circuits financiers. Il illustre la pression permanente pour produire des aliments toujours plus mauvais, plus infestés, avec une qualité de plus en plus pauvre : profits maximum tout au long de la chaine, sauf pour le producteur et prix d’achat du consommateur sans aucune mesure avec la qualité du produit. Le scandale des lasagnes n’est pas une dérive du capitalisme, C’EST le capitalisme.

Au passage, on notera que cette incapacité à contrôler les réseaux de distribution démontre que nous ne serons jamais à l’abri d’un nouveau « scandale » de la vache folle ( peut-on qualifier de « scandale » un désastre sanitaire prévisible ?) et le retour légal des farines animales ne change pas grand chose.

Alors il faut bien sûr commencer par changer de PAC. Il devient urgent de mettre en place d’autres systèmes d’échanges. Tiens, hier, les élus EÉLV de la région Ile-de-France présentaient par l’intermédiaire de Francine Bavay leur plan d’économie locale et collaborative. On y parle troc, monnaies locales, plate-formes collaboratives, échanges inter-entreprises, collaborations … Bref, c’est passionnant. Et visiblement, ça fait bien rire une élue PRG :

Gitton

On savait qu’avoir l’étiquette « de gauche » ne suffisait pas pour être progressiste, en voilà une nouvelle illustration. C’est toujours un peu attristant de voir des élus dits « de gauche » défendre le capitalisme. Réfléchir à l’alternative, ce serait vouloir revenir « aux temps préhistoriques »… Visiblement, Mireille Gitton ne veut pas tirer de conclusions du scandale des lasagnes.

En attendant, devenez végétarien ou ne mangez plus que de la viande locale, dont vous connaissez les producteurs, abattoir et le réseau de distribution. Diminuez de toute façon la consommation de viande, c’est bon pour votre santé, pour votre porte-monnaie et pour la planète. Quand les élus écologistes défendent le bio et le local dans les cantines scolaires (comme on le fait à Pontarlier, en bonne entente de travail avec tous les élus des différents groupes), ce n’est pas un délire de bobo. Je dois bien reconnaitre que quand j’ai parlé de simplement diminuer la consommation de viande dans la restauration collective municipale, j’ai obtenu une fin de non-recevoir. Ce n’est qu’un début.

Empreinte carbone EWG impact environnemental saumon elevage thon en conserve eau-fonction-aliments-480x360

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s